logo

Formation et marketing de l'offre by TIPS

Vos dispositifs étaient tout simplement géniaux, les sujets clairement passionnants, les meilleures équipes sur le coup, et pourtant… les apprenants aux abonnés absents. Et une formation sans apprenant… non, pas très marrant ! Chez TIPS, on aurait bien des solutions : avec une once de marketing, une bonne dose de communication, le tout en mode avant-pendant-après afin que vos parcours de formation renouent avec l’adhésion. Car nous en sommes convaincus (et la bonne nouvelle, c’est que nous sommes de plus en plus nombreux) : le marketing de l’offre appliqué à la formation, en voilà un incontournable pour qu’elle rime avec attraction, fascination, séduction, émotion, implication, motivation… Explications !


Qu'on leur donne l'enviiiiiiiie, l'envie d'avoir enviiiiiiiiiiiie ! 

Êtes-vous du genre à faire des choses sans en avoir envie ? Non (pas très crédible 😊) ! Et bien en formation, c’est à peu près pareil. Comment demander à des collaborateurs de se lancer dans des apprentissages si l’envie, le sens et le plaisir (une définition de la motivation donc) sont au niveau zéro ? La question de l’engagement n’est pas nouvelle, qui plus est dans cette période, marquée par une véritable accélération de la formation digitalisée. Et plusieurs faits sont incontestables : 

  • Les apprenants ont de moins en moins de temps, moins de “bande passante”, pour se lancer dans des apprentissages : oui, apprendre est un effort qui demande du temps, de l’énergie et de la concentration. 
  • Les offres de formation sont de plus en plus nombreuses, avec le risque de “disperser” les apprenants. 
  • La formation étant un centre de coûts important, les organisations en attendent des retours sur investissements importants : logique !

Aussi, commencer une formation c’est bien, la finir c’est mieux. D’où l’importance de toucher les apprenants, capter leur attention, donner du sens à ce qu’ils apprennent, faciliter la mémorisation, soutenir leur attention pour qu’ils aillent jusqu’au bout – et ainsi réduire le taux d’abandon.

Marketing de l’offre, quesako ?

Pourquoi, dès lors, la formation n’emprunterait-elle pas des techniques et pratiques qui ont porté leurs fruits dans d’autres secteurs ? Qui plus est à l’heure où les technologies de l’information et de la communication ouvrent un champ des possibles presque sans limite ? Le marketing de l’offre… de formation figure assurément parmi l’éventail des bonnes réponses pour favoriser la promotion de votre offre de formation (car, il faut bien l’avouer, votre offre – si elle est intimement liée à des besoins de formation – n’est pas toujours, côté apprenants, le fruit d’une demande 😊).

Des techniques qui ont fait leurs preuves

Du fait de l’essor des technologies de l’information, de très nombreux leviers sont aujourd’hui au service du marketing de l’offre. Citons-en quelques-uns : le storytelling ou l’art de raconter des histoires plutôt que d’énumérer simplement les avantages d’un service. Le cross-canal qui permet quant à lui d’exploiter l’ensemble des médias disponibles pour toucher la cible, qu’ils soient digitaux comme le web, l’intranet, les réseaux sociaux, le mobile, l’emailing, ou plus traditionnels comme des affiches, des flyers, des stickers… La gamification pour mettre en place des interactions intégrant des mécanismes et des éléments de jeu, pour rendre un service plus ludique. Bien sûr, la connaissance de la cible est tout simplement indispensable pour rendre l’expérience plus fluide, plus intuitive et plus interactive. Bref, c’est l’heure des (bons) plans : marketing et com. Concernant le premier, faisons simple : il vous suffit de bien connaître votre ou vos cibles. Ce qui les intéresse, les motive et/ou les leviers qui les mettront sur la voie de votre formation. Puis place à l’action avec le plan de com : quels sont les outils et canaux de communication à votre disposition en interne ? à destination de qui, quand et comment les utiliser… ? (Eh oui, ça ne sert à rien d’envoyer une invitation par mail alors qu’une grande partie de votre cible n’a pas accès à un mail pro, par exemple. Les posters, c’est sympa mais bonjour la logistique si vous avez 200 sites à couvrir…). C’est ainsi que se profile le plan de com qui sied à votre organisation et votre projet/formation (ni trop maigrichon, ni trop musclé).

Un combo gagnant plaisir-efficacité

Avec plus de vingt ans d’expérience maintenant dans le domaine de la formation, les équipes de TIPS n’ LEARN ont rapidement cerné l’importance de marketer vos dispositifs. Oui, entre la conception de webséries, la production de contenus print, l’organisation de happenings, la réalisation de podcasts, etc. la communication est un des brins majeurs de l’ADN de TIPS n’ LEARN, pour un Digital Learning qui donne envie.

Règle n°1 : être toujours astucieux

Oui, les budgets formation n’étant pas à rallonge, il faut être astucieux pour déployer à moindres frais une stratégie de communication en parallèle. À ce titre, exploiter ce qui a déjà été produit au sein du dispositif peut faire la différence (un visuel facilement transformable en poster, une animation qui devient un gif, etc.). Simples et peu coûteux, ces éléments sont ainsi totalement en phase avec les dispositifs déployés. Un exemple ? Sur un dispositif pour le groupe Bel, des extraits issus des modules de formation ont permis d’alimenter une vingtaine de posts publiés sur leur intranet pendant plusieurs mois. En plus de faire connaître le dispositif, ces posts permettaient à ceux qui n’avaient pas encore commencé d’attiser leur curiosité et même d’en faire une partie…

Règle n°2 : où il ira, on le suivra

Avec la communication multicanale, voilà l’engagement en très bonne voie. Parce qu’avec l’avènement du digital, les techniques de formation ont évolué, les voix… euh… les voies de la communication aussi. Ainsi, votre plan de com doit prendre en considération tous les canaux disponibles pour capter les apprenants partout où ils sont. Par des emails, des posts sur l’intranet ou les réseaux sociaux, de l’affichage écran, des posters, des stickers, des papertoys (vous savez, ces figurines de papier à découper, plier, coller !)… tous les moyens sont bons attirer l’attention de vos apprenants.

Règle n°3 : innovation + créativité, les deux font l’affaire

Bien des choses restent à inventer en matière de formation. En plus d’utiliser les codes de la communication pour développer des moyens d’informer et de séduire qui ne sont pas couramment d’usages en formation, il faut savoir être innovant, faire preuve de créativité pour surprendre…. Exemples : intégrer VideoAsk (un outil innovant de conversation vidéo), des lives pour communiquer sur Twitch et YouTube, une mini-chaîne de podcasts (pour s’adresser à vos apprenants et pourquoi pas leur donner la parole), des stickers à gogo (car ils sont attachants), des mini-jeux… Une seule limite : votre imagination. Mais un petit conseil : si c’est votre première fois, faites simple !

Saviez-vous que la formation avait déjà customisé bien des mots du marketing ? Exemples : UGC (User general contact) est devenu LGC (Learning General Content). Le nudge marketing, c'est le nudge en formation hein ! Et le bon vieux tuto a pris des airs de video learning. Vous en voyez d'autres ? Dites-le nous !
Les lien et ressources

Commentaires (0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *