logo

On a dévoré le livre de C. Albaret : “Et si on osait la bienveillance au travail ?”

marques positives
Loading Likes...

21/01/2021

On a dévoré le livre de C. Albaret : “Et si on osait la bienveillance au travail ?”

La bienveillance, clé de la réussite et de l'épanouissement au travail ? Tel est en tout cas le credo de ce récent ouvrage paru en septembre 2020 et signé Christèle Albaret - psychosociologue et coach, experte en sciences relationnelles et fondatrice de la Clinique e-santé. S’il se définit lui-même comme “un référentiel, un mode d’emploi, une boussole, une recette, un repère et une boîte à outils”, après lecture, confirmation : cet ouvrage est bel et bien un peu de tout cela. Sur le fond bien sûr, mais aussi sur la forme, grâce aux illustrations de Nicolas Caruso, véritable “facilitateur graphique” des idées et concepts développés. Enfin, ce livre sert clairement et parfaitement la vocation de son autrice : “planter des graines de conscience et décrypter les codes de la psychologie et du cerveau pour pousser à l’action.” Alors, prêt à passer de la théorie à la pratique ?

 

Un livre dont vous êtes (presque) le héros

Ce qui frappe, dès les premières pages – avouons que cela a aussi participé à notre acte d’achat en librairie : la présence constante de nombreux exemples concrets et cette volonté farouche de mettre le lecteur en réflexion (puis action). Dès l’introduction, on découvre les cas pratiques de Lucie lors de son entretien d’embauche, de Sarah en dehors de sa zone de confort, mais aussi d’Emmanuel, de Samuel… qui, chacun, renvoient le lecteur à ses propres expériences. En page 35, on arrive à la première page intitulée “A vous de jouer” : un concept que l’on retrouve tout au long du livre et qui fait véritablement sa spécificité. L’autrice nous invite à faire des exercices, prendre des notes, passer des tests, réaliser des auto-évaluations, remplir des tableaux… histoire d’y voir plus clair ! Oui, “Et si on osait la bienveillance au travail ?” n’est pas de ces livres que l’on manipule avec des pincettes. Au contraire. On le gribouille, on l’annote, on y colle des post-it, on surligne des passages, bref, on se l’approprie totalement. Car c’est bien 270 pages, réparties en quatre grands chapitres, qui alternent entre théorie, exemples concrets et interactions fortes avec le lecteur. Et ça, on a vraiment bien aimé !

 

Quoi (savoir) = expliquer

Action n°1 : définir la bienveillance puis la bienveillance au travail, tel est l’indispensable préliminaire à tout passage à l’action. C’est aussi comprendre le contexte actuel plus général, les évolutions sociétales qui font de la bienveillance un thème particulièrement actuel, loin du simple effet de mode. Cependant, elle demeure l’objet de bon nombre de fantasmes, confusions et autres idées reçues qui nécessitent d’être balayés. Objectif vis-à-vis de la bienveillance : en devenir sujet (dans sa relation avec soi-même) et acteur (dans sa relation aux autres).

// Notre coup de cœur : la “Colonne vertébrale de bienveillance” et ses 13 principes fondamentaux.

 

Pourquoi (sens) = motiver

Au regard de tous les bienfaits de la bienveillance au travail, on se demande pourquoi et surtout comment on faisait… avant ! Pour la santé évidemment : la bienveillance est une stress-killeuse ! Avec elle, à mort les surdoses de cortisol et toutes les émotions négatives qui appellent les mauvais neurotransmetteurs (chez TIPS, on marche plutôt à la noradrénaline). La bienveillance au travail, on l’adopte pour la performance également, tel un véritable booster de la motivation, un puissant moteur de leadership, une incroyable génératrice de fidélité et de sens…

// La liste d’aptitudes au leadership : bien vu !

 

Comment (méthode) = donner la recette

C’est bien beau de savoir tout ça mais… on fait comment, maintenant ? Et bien justement, cap sur la méthode à considérer pour pratiquer au quotidien. Au top l’ascenseur de la bienveillance avec ses 6 étages pour 6 façons différentes d’adopter la bienveillance au travail. Le tout suivi d’une véritable phase « d’introspection neurologique » puis d’une seconde de « nettoyage de printemps et élagage synaptique » pour être au clair sur la prise en main en vrai.

// Nous, on prône le voyage à tous les étages 😃

 

Et si… ? (action) = expérimenter

Action, action, action : voilà, on y est, que des exemples, mises à l’épreuve et conseils experts on ne peut plus concrets, poussant à la mise en application immédiate de la bienveillance au travail. A ce niveau du livre, on en viendrait même à cultiver la toxic handler attitude et ainsi devenir de véritables générateurs de bienveillance.

// Si chez TIPS on aime particulièrement porter le chapeau jaune, on sait aussi raisonnablement faire le plein de couleurs !

 

Pour conclure, voici un véritable livre-outil pour adopter ou conforter une posture bienveillante au travail. Ludique, pratique, concret, dynamique, il offre au lecteur une expérience aussi utile qu’agréable et plaisante. Un petit bémol cependant : les pléthores de textes, illustrations, exemples, conseils et cas pratiques nous perdent parfois un peu, mais c’est autant ce qui fait son charme donc… à vous de lire/jouer/pratiquer ! Bonne lecture.

 

Une lecture by TIPS

 

 

Christèle Albaret, “Et si on osait la bienveillance au travail ?”, illustrations de Nicolas Caruso, septembre 2020, édition Diateino.

Postez-nous vos oeuvres d’art en commentaire !

Commentaires (0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *