logo

Le microlearning et la formation professionnelle, La Revue by TIPS n’ LEARN

microlearning
Loading Likes...

03/05/2020

Le microlearning et la formation professionnelle, La Revue by TIPS n’ LEARN

 

Vous avez 5 minutes ? Parce que c'est le timing parfait pour vous parler microlearning. Vous savez, ce format court d'apprentissage particulièrement plébiscité par les entreprises qui s'invite chaque année dans le top 5 des tendances du digital learning. Pourquoi un tel engouement ?

1 : Assurément parce qu'il a plus d'un grain dans son sac.

2 : Parce qu'on peut le consommer sur le pouce.

3 : Parce que la techno n'a plus de secret pour lui.

Banco, vous avez tout bon, il est décidément trop fort ce microlearning, même s'il a bien - convenons-en - quelques défauts. Chez TIPS, il ne fait en tout cas aucun doute, il se mange par les deux bouts. C'est pourquoi nous vous avons concocté une délicieuse revue de la presse et du web pour tout comprendre de ses enjeux, limites, expressions et évolutions. Passionnante, engageante, instructive... lisez plutôt !

 

TIPS n' LEARN : “Small is beautiful ou les 3 raisons d'aimer le microlearning”

 

Microlearning, l'apprentissage Fast & Gorgeous...

 

 

 

microlearning

Autrement dénommé Fast Learning ou, plus appétissant, Nuggets Learning, le microlearning est un dispositif visant à faciliter l'apprentissage continu des collaborateurs. Comment ? Grâce à la découpe en “grains” de la formation en différents objectifs et séquences pédagogiques.

Concrètement, des micro contenus en mode “need to know”, de 5 minutes max, sur un sujet précis et ciblé, à consommer à la demande (sans modération). Autant de caractéristiques qui présente force d'intérêts pour les apprenants comme les entreprises ! Entre autres : la possibilité de se former dans le flux du travail (ça tombe bien, les temps consacrés à la formation se réduisent... comme peau de chagrin), quand on en a besoin (pour un transfert de compétences immédiat). Et ce de façon adaptée pour les hard skills et les soft skills (tous les secteurs d'activité peuvent l'adopter).

Résultats : un véritable gain de temps et d'efficacité, une optimisation de facto de l'ancrage mémoriel, l'attention, l'engagement et la responsabilisation des apprenants dans l'acte même de se former. Oui, bien sûr, ces petites piqûres accessibles par tous ont aussi leurs limites : elles ne conviennent pas à toutes les formations, ne doivent pas supprimer les interactions avec le formateur, ni confondre formation et information... Pour résumer, le Nuggets Learning oui, mais pas à toutes les sauces !

Thinkovery : “Micro-Learning : Qu’est-ce que c’est en définitive ?”
Blog Cegos : “Le micro learning, un pilier de l’organisation apprenante”
Le blog du micro-learning d'Artips : “Ce que n’est pas le microlearning : remettons les points sur les i”

 

Un bonus pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur le microlearning (et par la même occasion improve your English !)

Raccoon Gang : “What is Microlearning?”

 

My Micro' is rich !

 

 

microlearning

Autre raison majeure qui justifie l'essor croissant du microlearning : il s'adapte aux besoins de la formation grâce à sa capacité à épouser de nombreux formats, outils et canaux complémentaires ! En un mot : vive le rich media !

En effet, le micro contenu est tout autant adapté en présentiel comme en ligne, en synchrone comme en asynchrone, en formation mixte également tout comme en mode avant, pendant et après la formation. Pour résumer, la liberté est son credo. Infographies, e-learning, mobile learning, vidéos interactives (ou pas), podcasts, jeux, quiz... De fait, la liste des formats et enrichissements possibles est longue et ne saurait être exhaustive.

Quel est le format le plus adapté ? Si la réponse dépend de nombreux facteurs (contenus de la formation, publics cibles, coûts, etc.), le microlearning est un partenaire inconditionnel du mobile learning, renforçant ainsi le fameux caractère ATAWADAC, la spontanéité dans l'apprentissage ainsi que le Learner Centric, cette capacité à placer l'apprenant au cœur de sa formation. On vous l'avait dit, il est trop fort ce microlearning (et surtout très très riche) !

Elearning Industry : “7 astuces pour créer une formation microlearning mémorable”
Elearning Industry : “15 Types Of Microlearning For Formal And Informal Learning In The Workplace”
Digital Learning Academy : “Learning Happy Hours - Les 5 clés du micro-learning”

 

On ne crache pas dans le micro !

 

microlearning

Le microlearning atteint de très hautes performances lorsqu'il est couplé au mobile learning. Toutefois d'autres supports ou technologies pourraient à plus ou moins court terme s'en emparer également pour optimiser son efficience en matière d'apprentissage. On pense notamment au podcast. Ce média est en effet de plus en plus apprécié et consommé, idéal pour apprendre puisqu'il rime avec écoute, attention et donc mémorisation. Comment parler microlearning sans envisager un combo de choc avec l'adaptive learning ? Ce concept pédagogique adapte et personnalise l'offre, les usages et les décisions pédagogiques aux compétences et besoins de chaque apprenant. Ou quand les neurosciences, l'intelligence artificielle et le big data se mettent au service de la pédagogie. Assurément, au rythme où évoluent les nouvelles technologies, nul doute que le microlearning trouvera de nouvelles recettes et de nouveaux ancrages pour combler et satisfaire nos besoins de demain.

Medium : “Le Podcast serait-il le meilleur format pour apprendre ?”
Conférence des Grandes Ecoles : “Micro-contenus réutilisables : les ADN de l'ISAE-SUPAERO”
HR Technologist : “Is Micro-credentialing a Measure of Professional Development?

 

En bonus, pour aller encore plus loin et devenir un expert du microlearning :
Thot Cursus, Créer des micro-cours (microlearning)
TIPS n' LEARN

 

La Revue by TIPS, un œil grand ouvert sur l’actu du Digital Learning

Postez-nous vos oeuvres d’art en commentaire !

Commentaires (0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *