logo

Soignez votre « Après » …

Loading Likes...

26/10/2022

Soignez votre « Après » …

... Ou comment engager vos apprenants… même après une formation !

Une fois n’est pas coutume, commencez la lecture de cet article par la fin avec deux articles sur le « avant » et le « pendant » de la formation. Ou passer sans attendre au dessert avec « l’après » de la formation.

Soignez votre « Après »

Vous avez fait de la com' en amont de votre (parcours de) formation afin de la faire connaître, de donner envie, d’apporter du sens. Puis vous avez mis en place une formation Blended afin de répondre aux attentes et contraintes du plus grand nombre. « Mission accomplie ! », vous dites-vous. Pas tout à fait car le plus dur reste à venir pour les apprenants : transformer leurs savoirs en compétences. Et pour ce faire, ils ont encore besoin de vous afin de nourrir leur motivation et faciliter cette étape ultime de la formation ! Bref, côté engagement, pas question de faiblir !

Les verbatims de l’après formation

Voici ce que vous pourriez entendre dans les couloirs ou à la machine à café après une formation : « c’était bien mais je n’ai pas eu le temps de pratiquer ! », « franchement, j’ai un peu de mal à passer de la théorie à la pratique », « je ne vois toujours pas à quoi ça va me servir ! » ou encore « je continue à faire comme avant et ça fonctionne ».

Dur dur d’être un apprenant

Transposer ses apprentissages (passer de la formation à l’action) implique pour l’apprenant de/d’ :

  • se dégager du temps pour revenir sur ses apprentissages ;
  • oser la nouveauté ;
  • se remettre en question ;
  • connecter théorie et pratique (ce qui peut demander un effort d’analyse).

D’une certaine façon, c’est après une formation que tout commence pour eux et qu’il va leur falloir tenir la distance. Et c’est là que vous et votre organisation devez engager vos efforts car à quoi bon former si ce n’est pas pour trans…former 😊?

Les apprenants encore et toujours !

Une évidence… qui passe souvent à la trappe

Et si l’on commençait par un simple message (un bon vieux mail) pour remercier chaque apprenant de sa présence, de ses efforts, de ses apports. Puis, dans la foulée, lui apporter quelques conseils afin de transposer ses apprentissages (adopter une politique des petits pas, se fixer des objectifs réalistes, jouer collectif, etc.) mais aussi préciser le contexte dans lequel il peut le faire : a-t-il du temps dédié à cela ? son manager est-il dûment informé de sa formation et de ses enjeux ? a-t-il le droit à l’erreur ?...

Un petit coup de pouce pour un grand pas

Faites simple en constituant un kit de l’après-formation (facile à réutiliser toutes formations confondues en l’ajustant à chaque formation) qui pourrait contenir :

  • des checklists ou mémos (pour soulager leur charge mentale) ;
  • des trucs et astuces (pour leur faire gagner du temps) ;
  • une FAQ (pour rassurer) ;

une fiche de mission avec deux ou trois missions simples et courtes à mener sur le terrain, une liste des bénéfices à cocher dès qu’un bénéfice de la formation est observé sur le terrain (pour connecter la théorie au terrain et apporter du sens).

Small is beautiful

Pour se vacciner contre la déperdition d’information (et plus encore) après une formation, rien de mieux que des piqûres de rappel. Et pour que vos rappels soient indolores, mieux vaut qu’ils soient courts. Aussi pensez :

Podcast (un conseil d’expert/de collègue, un témoignage/retour d’expérience d’un collègue) car c’est ce qu’il y a de plus simple et rapide à produire (vous pouvez facilement embarquer vos collaborateurs dans l’aventure).

Micro-learning (une notion complémentaire, un cas concret à solutionner pour être au plus près des besoins du terrain, un faux bêtisier pour décomplexer, etc.) puisque c'est relativement rapide à produire ; ils peuvent se faire au fil de vos besoins.

Micro-doing pour ancrer des softskills (vous avez à votre disposition des applications dédiées à cette approche – Microdoing, Fifty - qui proposent des accompagnements sur-étagère. Mais pourquoi ne pas imaginer, en partant de l’existant, créer du micro-doing sur mesure ?!!!).

Partager, un peu, beaucoup, passionnément…

Rompre l’isolement, générer un sentiment d’appartenance, trouver des solutions, le partage ou ce que l’on nomme aussi le Social Learning a de multiples vertus. Avec les outils à notre disposition (classe virtuelle), organiser un REX, un brainstorming ou tout autre activité collective est devenu un jeu d’enfant.

Petit point d’attention : plus c’est court, plus c’est efficace. Faites de la contrainte temps un allié en mettant sainement sous pression le groupe (préparez, expliquez les règles, formalisez, partagez). Cerise sur le gâteau, c’est facile à caser dans un emploi du temps chargé !

Si je passe sous silence les communautés d’apprentissage ou autres, c’est qu’elles sont subtiles voire complexes à animer et faire vivre. À ne tenter que si vous êtes un Indiana Jones du Social Learning.

Faites-en des stars

Elle revient sur le devant de la scène : la re-co-nnai-ssance. Car elle reste l’une des stars de l’engagement. Aussi ne la négligez pas. Quelques idées pour la route :

  • comme évoqué plus haut, sollicitez vos collaborateurs pour prendre la parole dans des podcasts ou dans des REX ;
  • publiez leurs verbatims (et si vous en faisiez des stickers 😊) ;
  • mettez des badges LinkedIn à leur disposition.

Les managers de l’extrême 😉

Facilitez-leur la vie !

Faites-leur parvenir à l’issue de la formation un mini-kit ou a minima un mail afin de leur :

  • rappeler les objectifs/bénéfices attendus de la formation (pour lui, son équipe et votre organisation) ;
  • communiquer les missions confiées aux collaborateurs (ou leur plan d’action) ;
  • proposer une grille d’observation (qui pourra apporter de l’eau à son moulin pour l’entretien professionnel ou de fin d’année) ;
  • suggérer des idées pour accompagner le ou les collaborateurs formé(s) et l’aide qui va avec (feedback minute, brainstorming, micro-missions, etc.) ;
  • souffler à l’oreille des idées et des supports pour remercier et valoriser leurs collaborateurs (cartes, mots doux, stickers, posters, etc.).

Votre mission, si vous l’acceptez : choisir parmi les idées proposées une idée simple à mettre en place et vous donner un mois max pour le faire ! Une fois que c’est fait, soyez fier de vous mais ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Listez trois autres idées et faites voter vos collaborateurs : laquelle de ces trois idées voudraient-ils voir prendre forme en priorité ?

Premier volet de ce triptyque "L'avant de la formation" : c'est par ici !

Deuxième volet de ce triptyque "Le pendant de la formation" : c'est par ici !

Postez-nous vos oeuvres d’art en commentaire !

Commentaires (0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.