logo

Pixton, dans la boîte à outils de TIPS n’ LEARN

Quand on recherche un outil numérique pour créer une BD, Pixton s’impose rapidement comme LA référence, le classique incontournable, celui qui – depuis plus de dix ans maintenant et après plusieurs évolutions – initie tous les publics au 9e art (sans avoir besoin d’être the king of the crayon) ! Mis à la disposition des élèves, des professeurs, des parents mais aussi du monde professionnel, Pixton est plutôt bien conçu pour apprécier toute la démarche inhérente à la création d’un comic strip ou d’une planche.

 

Concrètement, après avoir créé un compte puis un nouveau projet, nous voilà sur une interface plutôt pratique qui donne accès à tous les éléments qui vont permettre d’élaborer la ou les cases de la BD (à vous de choisir ce nombre d’ailleurs). Vient alors le temps du façonnage puis de la mise en place des personnages : on ajuste la coupe et la couleur de cheveux, on détermine la garde-robe, on prend la bonne pose. Puis vient le choix des décors (notre moment préféré), dont certains non dénués d’humour, allant des dinosaures à l’époque médiévale, en passant par l’espace, les fonds marins ou le bureau. On a adoré pouvoir faire la pluie et le beau temps, tout comme décider du jour et de la nuit (les pouvoirs de Zeus enfin à notre portée) ! Puis l’on enchaîne sur la rédaction des bulles (en mode parler-penser-hurler-chuchoter) et des textes de “situation” (intégrés en haut, en bas ou au centre des cases). Et voilà le temps de s’arrêter sur les expressions faciales, on a adoré ce panel d’émotions et d’actions disponibles. Et nous voilà à jouer avec tous ces ingrédients indispensables pour façonner une jolie petite histoire. Et, avec un peu d’imagination, on peut (rapidement, facilement et efficacement) obtenir une création sympa.

 

Et maintenant ? À vous de plancher !

 

Pixton sur www.pixton.com

Zoom sur les + et les –

Les

Voilà un outil gratuit, très facile à prendre en main, permettant de bien comprendre comment l’on conçoit une BD mais aussi (et surtout) pour réaliser quelques cases sympa en un temps record. Un chatbot est même à disposition pour répondre à nos petites interrogations.

Les

Si cet outil est très bien pensé et très facile et agréable à utiliser, on se retrouve vite “coincé” ou, plus justement, frustré. Car la version gratuite est particulièrement limitée et l’on ne peut que regarder tous ces personnages, ces tenues, ces expressions, ces actions et ces décors de rêve… sans pouvoir y accéder. Et le vrai (mais gros) hic, on ne peut dans la version gratuite de Pixton ni télécharger, ni imprimer ou partager sa création sur les réseaux sociaux, il faut pour cela s’abonner. Mais même pas mal, une capture d’écran et hop, le tour est joué, mais c’est dommage de devoir tricher.

A vous de jouer 1

Après avoir nommé son projet, on lance la recherche du décor.

2

Puis on façonne ses différents personnages (apparence, émotions, actions)

3

On ajoute les textes, sur les bulles et les textes de situation.

Commentaires (0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *