logo

Les apprenants en formation, amour ou désamour ? La Revue by TIPS n’ LEARN La revue de presse

En pleine accélération de la digitalisation de la formation, et si on s’arrêtait deux petites minutes ? Oui, pour un arrêt sur image, ou plutôt un arrêt sur les apprenants, ces femmes et ces hommes impliqués dans un processus d’acquisition de connaissances. Car oui, les adultes sont des apprenants définitivement très complexes (et c’est bien ce que l’on aime).

Pour les rendre réceptifs à toute forme d’apprentissage, il convient de bien les connaître, de comprendre leurs besoins et leurs attentes, de savoir ce qu’ils aiment mais aussi quelles sont leurs craintes et réticences, leurs façons d’apprendre, etc. Évident ? Finalement pas tant que cela… Surtout, le digital learning n’aurait-il pas (encore une fois) une jolie carte à jouer pour répondre à cette grande diversité d’apprenants, insuffler du plaisir, appuyer sur les bons leviers ? Pour le savoir, laissez-vous happer par cette revue de la presse et du web by TIPS à la rencontre des apprenants. Passionnante, étonnante, riche d’enseignements… lisez plutôt !

 

Ô apprenants, qui êtes-vous ?

Et si on faisait d’abord un petit détour par le modèle de Knowles ? Oui, Malcolm Shepherd Knowles, ce professeur américain considéré comme le père fondateur de l’andragogie (science de l’éducation aux adultes), dont il posa les bases dans les années 70. Son idée : prendre en compte les caractéristiques bien spécifiques des adultes dans le processus d’apprentissage pour développer en conséquence des principes indispensables aux formations les concernant.

Car 1) l’apprenant adulte est un être particulièrement complexe (vous le saviez déjà, non ?) et 2) enseigner n’est pas former. On en conclut rapidement que la connaissance des apprenants est assurément LE postulat de départ de tout formateur désireux d’impliquer ses troupes (ne soyons donc pas avares sur les questions à se et à leur poser). Evidemment, on se rend vite compte que les motivations, les expériences, les besoins et capacités d’apprentissages diffèrent d’une personne à l’autre. D’où l’importance de personnaliser la formation – le it-concept de ces dernières années – pour en accroître l’efficacité. Une bonne idée ? En tout cas, le digital learning apparaît adapté pour prendre en compte les différentes typologies d’apprenants (sans tomber dans les neuromythes bien sûr), n’est-ce pas ? Nous, on aurait bien la réponse…

// Knowledge One : “L’adulte : un apprenant distinct”

// Blog CrossKnowledge : “Comprendre la typologie de l’apprenant pour optimiser sa stratégie”

// Digiformag : “Comment mieux comprendre ses apprenants en e-learning ?”

// Sydologie : “[Sus aux neuromythes !] Episode 8 : Trouve ton style d’apprentissage pour booster celui-ci ! (partie 2/2)”

Motivé, motivé, il faut rester motivé !

L’engagement – autrement dit l’implication de l’apprenant dans son processus d’apprentissage – et la motivation des apprenants sont les clés indispensables au succès d’une formation. Facile à dire… ? Certes, la période récemment traversée et la “Zoom Attitude” ont montré à quel point la distance pouvait être source de désengagement. D’ailleurs, le e-learning (qui fête accessoirement ses 40 ans, happy birthday donc !) souffre aujourd’hui encore d’une certaine forme de rejet, les apprenants lui préférant le présentiel. Mais bonne nouvelle : my digital learning is rich !

Exit le désengagement : ce dernier peut en effet se targuer de soutenir la motivation et donner du sens à travers ses nombreux formats, modalités et leviers. Et ainsi permettre d’amener les apprenants vers ce qu’ils aiment, leur laissant la liberté d’apprendre quand, où et comme ils veulent, en ajoutant du jeu, du challenge, du concret, de l’encouragement, du collaboratif, de la bienveillance… en un mot : en ponctuant le tout d’une sacrée dose de plaisir. Et quand y a du plaisir…

// Unow : “Basics #2 L’engagement en formation”

// FocusRH : “Pourquoi personne n’aime le e-learning ? par Stéphane Diebold”

// AFFEN : “Osons le marketing de la demande”

// MindOnSite : “Digital Learning : sur quels leviers repose la motivation des apprenants ?”

Digital Learning : sur quels leviers repose la motivation des apprenants ?

Mais pourquoi (et comment) ils apprennent ?

La pyramide d’Edgar Dale en 1946 ou d’autres théories comme celles d’Agyris, de Schön ou de Kolb (1984) ont tenté de formaliser les différents modèles d’apprentissage. Car au-delà de la motivation et de l’engagement, comprendre comment et pourquoi ils apprennent permet de comprendre quelles stratégies déployer pour une efficience maximale des parcours de formation. Justement, tel est l’objet du dernier ouvrage de Philippe Carré, professeur à l’Université Paris-Ouest, théoricien d’un nouveau modèle d’apprenance.

De quoi ? Oui, “l’apprenance comme un modèle de société postmoderne où apprendre deviendrait un impératif quotidien. L’apprenance qualifierait ainsi une société de l’apprentissage tout au long de la vie à la fois professionnelle et personnelle.”

Ah oui, et ce n’est donc pas pour rien qu’apprendre à apprendre a été élue compétence clé de ce 21e siècle. Toutes les clés sont ainsi entre nos mains pour que ce printemps numérique de la formation soit une des façons de replacer l’apprenant au cœur de sa formation, d’écrire de nouveaux chapitres de l’histoire de l’andragogie.

// Livre blanc Immersive Factory : “Analyse critique des modèles d’apprentissage”

// Blog C-Campus : “Philippe Carré : pourquoi et comment les adultes apprennent – Editions Dunod”

// Docendi : “Apprendre à apprendre : enquête sur la compétence clé du 21e siècle”

Testez-vous ! 

Pensez-vous bien connaître les apprenants ? Faites le test pour savoir si la réponse est un peu, beaucoup ou pas du tout !

// Catherine Meilleur : “L’apprenant adulte : testez vos connaissances !”

Chez tips on en pense quoi ?



Les lien et ressources

Envie d’en savoir plus sur la digitalisation de la formation ? Retour sur l’épisode 1 : bytips.fr/1n , l’épisode 2 : bytips.fr/1e et l’épisode 3 : bytips.fr/27.

La revue by Tips, un oeil grand ouvert sur l'actu du digital learning

Commentaires (0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *