logo

Le (serious) game et la formation professionnelle La revue de presse

Serious game, learning game, training game, edugame, exergame, escape game… vous l’aurez compris, le game est en ce moment de la partie du côté de la formation professionnelle. Certes, ce n’est pas un phénomène qui date d’hier, mais avouons que le coup de boost du digital learning, stimulé par la crise sanitaire, lui a fait marquer pas mal de points. Il est même un format – l’escape game pédagogique pour ne pas le citer – qui s’est imposé dans les règles de l’art, euh du jeu (et que les équipes de TIPS prennent sérieusement plaisir à concocter pour leurs clients, jeu et plaisir sont comme une seconde nature bien sûr).

Alors oui, il était temps de refaire un point sur cette tendance en pleine mouvance, qui engage à 100% les apprenants, optimise leur implication et mémorisation, séduit les R.O.I… Bienvenue dans cette nouvelle revue de la presse et du web, prenez les manettes et attachez vos ceintures pour une sérieuse virée dans l’univers de la gamification : 3, 2, 1, gooooooooooooo !

“Natural born player !”

 

Il y a quand même 7 chances sur 10 pour que vous, lecteur, soyez un utilisateur (même occasionnel) de jeux vidéo, comme le souligne l’étude du SELL sur les Français et le jeu vidéo (2021). De jeux vidéos ? Soyons clairs, on parle ici autant de MineCraft, GTA que de MarioKart, CandyCrush, DoodleJump ou Démineur ! Et il ne faudrait pas non plus oublier la remontada des jeux de société traditionnels comme le Monopoly, Les Loups-Garous, Dixit, Uno, le Scrabble… Le jeu est une pratique sociale très répandue, et ce sur toutes les tranches d’âge. Alors, imaginez, si tous les ressorts de ces jeux étaient au service de l’apprentissage et que les apprenants y étaient autant impliqués, le rêve de tout formateur… Tadaaaaaa ! Une crise sanitaire plus tard, ceci est bel et bien devenu une réalité : les services de formation des organisations ont dû s’adapter en un temps record et trouver de nouveaux ressorts pour continuer d’engager et stimuler leurs apprenants. Résultats : face à des collaborateurs en télétravail, la formation de plus en plus digitalisée a accéléré l’usage de nombreux mécanismes et éléments issus du jeu. Bon, on ne vous refait pas l’historique, mais difficile en revanche de faire l’impasse sur ses supers-pouvoirs. Car, soyons sérieux (ok, c’était facile !), la gamification en formation, c’est un peu comme le brocoli dans l’alimentation, ses bienfaits sont… in-cro-yables !

// i/ow : “Qu’est-ce qu’un serious game ?”

// Thot Cursus : “Gamification : les mécaniques des jeux vidéo appliquées à la formation”

L’apprentissage puissance plaisir !

 

Vous l’aurez compris, la gamification en formation rime avec plein de mots en -tion comme mise en situation, immersion, interaction, implication, concentration, motivation, mémorisation, acquisition… Bref, pour le formateur, le responsable RH ou digital que vous êtes, cela va donc de pair avec satisfaction 🙂 Et ce qui est chouette avec le serious game, c’est l’étendue de ses possibilités. Oui, il en existe en effet de nombreuses typologies, permettant de traiter tous les sujets, sur tous les supports, avec autant d’objectifs différents. Attention toutefois au game over ! Adopter les bonnes pratiques dans la conception, la réalisation et l’animation d’un serious game, ne pas négliger les objectifs d’apprentissage sont totalement indispensables. Au risque de voir votre serious game se transformer en un sérieux flop game.

// Digiforma : “Définition des serious game”

// MindOnSite : “Gamification de la formation : intégrez le jeu dans le LMS !”

// Urban Gaming : “Les 5 bonnes pratiques à retenir pour réussir son serious game à distance”

Bienvenue à l’escape game pédagogique

 

Et oui, dans la famille des modalités pédagogiques au service des apprentissages, l’escape game pédagogique est le petit dernier qui fait des heureux partout où il passe. Comme tout jeu qui se respecte, il fait véritablement figure de grand booster d’engagement, suscitant pour les apprenants qui y participent un fort sentiment d’appartenance et d’accomplissement. Il faut dire que le concept est prenant : enfermés dans un monde réel ou virtuel, ils doivent parvenir à s’en échapper grâce à la résolution de plusieurs énigmes. Parfait pour l’acquisition de savoir-faire, l’escape game est tout autant révélateur de savoir-être, c’est un excellent vecteur pour diffuser de l’information, un outil au top pour dispenser des entraînements… Avec cet atout de taille qui lui permet de s’adapter aux projets les plus modestes comme aux maous costauds. Alors maintenant, prêts à relever le défi ?

// TIPS n’ LEARN : “L’escape game pédagogique ? Impossible d’y échapper !”

// Réseau des Inspé : “L’affaire John Murphy : l’espace game pédagogique (et à distance) de l’Inspé Lille HDF”

// Projet Voltaire : “ Escape game pédagogique pour les entreprises et l’enseignement”

 

En bonus ? Pour tout, mais alors tout savoir de la gamification, ce livre blanc signé Beedeez.

// Beedeez : “Gamification : Le guide ultime (2021)”

Chez tips on en pense quoi ?



Les lien et ressources

Une petite interview pour la route ? 

// “FNAC Darty, un groupe bien dans le game !”

La revue by Tips, un oeil grand ouvert sur l'actu du digital learning

Commentaires (0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.